Présentation de la Dînée

dinee

Genèse du projet

Les initiatives de La Collective prennent pour point de départ une attention aux situations quotidiennes et des réflexions qui s’ancrent dans une réalité de terrain. A la suite de nos interrogations respectives concernant les modalités de soutien et d’accompagnement aux artistes, nous avons choisi de mettre en place une initiative permettant aux jeunes artistes de financer leurs projets. Toutefois, le soutien financier ne peut être pour nous l’unique problématique de cet accompagnement. La Collective se pense ici plutôt comme un intermédiaire entre des artistes et un public, entre des projets et des personnes souhaitant s’engager dans le soutien d’initiatives artistiques. Concrétisation de ces envies, La Dînée s’inscrit ainsi sous le signe de l’engagement.
Si aujourd’hui, l’art est très souvent accessible gratuitement au public, il nous semblait intéressant de sensibiliser ce dernier aux réalités de la création, et aux difficultés financières auxquelles sont confrontées les jeunes artistes.
L’idée est simple : proposer aux participants de La Dînée d’être co-producteur de projets artistiques par l’intermédiaire de La Collective. La forme du repas s’est imposée comme une évidence ; elle permet, autour d’une table, la rencontre directe des publics et de la création mais aussi des publics et des artistes. La Dînée se veut une réelle expérience humaine, démocratique et artistique.

Un dîner collaboratif

La Collective fait le choix du repas afin de proposer aux participants une forme inédite favorisant l’engagement vis-à-vis de la création artistique contemporaine, au plus proche de la vie quotidienne.
La Dînée est l’héritière de longs échanges autour d’une table, le repas proposant une situation relationnelle propice à la rencontre et à la discussion.
Aussi, le repas invite à converser de manière directe, sans hiérarchisation des paroles et des participants.

Un espace de rencontre et de mise en réseau.

La Dînée c’est aussi un comité restreint, permettant de converser avec chacun des dîneurs plus que de réunir un nombre important d’individus au sein d’un même espace. L’ambiance familiale fait qu’on y échange plus qu’on y disserte. L’espace est fertile aux dialogues sauvages et enthousiastes, à la naissance de projets indépendants et de rencontres stimulantes. Pour les artistes, La Dînée est une mise en réseau originale.

Une opportunité de soutenir les jeunes initiatives.

L’accompagnement à la jeune création réside dans l’envie de soutenir des projets en manque de moyens financiers, sans considération de parcours, de réalisations passées ou d’intégration au sein d’un réseau. Il s’agit pour nous de repenser les modalités de sélection en vigueur dans le circuit officiel afin de rendre possible des projets émergents, de soutenir des expérimentations en cours, d’appuyer la démarche de jeunes artistes.

Hors des codes habituels de financement des projets, les jeunes artistes inventent des modalités inédites de présentation de leur travail. La Collective souhaite affirmer que le soutien n’est pas uniquement financier ou logistique mais aussi humain, dans une rencontre avec une structure qui n’a rien d’un entretien et dans une rencontre avec un public qui n’a rien d’une justification. Par ailleurs, le travail des artistes ayant participé à La Dînée, qu’ils aient été plébiscité ou non par les participants, continue à être valorisé par La Collective (mise en lien sur internet, newsletter, plateforme spécifique sur le site internet).

Une réflexion critique sur l’art et son financement

En tant qu’association regroupant de jeunes artistes, La Collective cherche à penser et expérimenter des solutions alternatives quant aux financements de l’art. Le micro-financement de projets artistiques permet d’envisager le mécénat sous un angle inédit, hors du soutien entrepreneurial. Un retour à la tradition du mécénat dans le sens d’un engagement financier pour le travail d’un artiste. Le peu d’intermédiaire et l’échelle réduite du projet permettent une mise en œuvre rapide du financement. S’inspirant de la pensée actuelle du micro-crédit, il s’agit pour La Collective de mener à plus long terme une réflexion sur les possibles mutualisations financières et matérielles dans le monde de l’art.

Voir les différentes éditions de la Dînée